Le Qi Gong, créé en Chine, il y a plus de 2000 ans est issu de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Du Chinois « Qi » qui signifie « énergie », et « Gong » qui veut dire « travail », le Qi Gong est le travail de l’énergie qui circule dans le corps. Le Qi Gong fait appel à une grande diversité de mouvements qui s’enchaînent très lentement, mais aussi à des postures immobiles, des étirements, des exercices respiratoires, de la visualisation et de la méditation. Ces exercices entretiennent la santé et la longévité, aident à combattre le stress, préviennent les maladies et apportent bien-être et relaxation.

La recherche scientifique : Si les chinois connaissent les bienfaits du Qi Gong depuis des siècles, la recherche scientifique occidentale s’intéresse depuis peu à cette discipline. Elle tend à confirmer que le Qi Gong peut aider à prévenir et à gérer de nombreux problèmes de santé.

L’origine du Qi Gong : L’origine du Qi gong remonte certainement à la préhistoire, elle est enfouie dans l’histoire ancienne et légendaire de la Chine.
Les trois grandes origines de cette discipline remontent au taoïsme, au bouddhisme et au confucianisme. « Le canon de l’empereur jaune », un des plus anciens livre fondateur de la médecine traditionnelle chinoise, décrit les exercices de santé de Qi Gong dans son ensemble.
Nombre de ses techniques anciennes se sont perdues à cause des bouleversements politiques successifs en Chine. Toutefois, ces exercices de santé continuèrent d’être transmis oralement par des générations successives de médecins et d’être prescrits sur ordonnance.
Il faut savoir qu’il n’existait pas un seul Qi Gong mais plusieurs, les écrits en rapportent plus de 200.
Le Qi Gong est resté exclusivement chinois jusque dans les années 1950. Le président MAO, après la révolution chinoise de 1949, a encouragé la pratique du Qi Gong au même titre que l’acupuncture et le Tai Chi Chuan. Dans les années 1970, les premiers Maîtres chinois vinrent enseigner le Qi Gong en Occident.

Les principes du Qi Gong : Le Qi est un concept fondamental de la
Médecine Traditionnelle Chinoise. On peut le définir comme la force vitale qui est à la base de toute chose et présente dans chaque être vivant. Le principe du Qi Gong est d’utiliser, de contrôler et de développer le Qi ou énergie vitale en favorisant la circulation de cette énergie dans tout le corps. Une pratique régulière de cette discipline permet d’améliorer la santé physique et mentale et par conséquent de prévenir certaines maladies.
Le Qi Gong est un art pacifique (de santé publique en Chine) alors que le Tai Chi Chuan est un art martial dont les mouvements s’adaptent au combat.

Les bienfaits du Qi Gong
– améliore la souplesse. Le Qi Gong permet progressivement et en douceur d’accomplir des mouvements de plus en plus amples, par des exercices d’étirements qui délient les articulations et renforcent muscles et tendons.
– favorise la détente et diminue le stress en amenant à un état de relaxation.
– développe l’équilibre: Le Qi Gong favorise l’équilibre physique et mental. Les exercices proposent de nombreuses postures immobiles devant être tenues. La persévérance et la concentration contribuent à développer progressivement l’équilibre de la personne.
– améliore la santé. Le Qi Gong a des effets positifs sur la physiologie de l’organisme. En prévention, il permet de renforcer et d’assouplir la structure musculo-squelettique du corps, d’améliorer la qualité de vie, de ralentir l’évolution des maladies dégénérescentes et d’optimiser les fonctions immunitaires de l’organisme.

La pratique du Qi Gong : Le Qi Gong ne nécessite aucun équipement, il peut être exécuté n’importe où, et il convient à tous entre 7 et 117 ans ! Cette pratique ancestrale s’adapte aux besoins de chacun en fonction de ses objectifs et/ou de ses capacités physiques. Une pratique régulière du Qi Gong est très simple et sans violence. Chaque pratiquant pourra très rapidement ressentir de la détente, du mieux-être, de l’amplitude dans ses mouvements et un bénéfice pour sa santé.
Il suffit de tenter l’expérience et ensuite de pratiquer régulièrement.